Mon mensuel - commentez, découvrez, partagez

Inscrivez-vous à MonMensuel pour archiver gratuitement vos articles favoris, pour commenter et recevoir des alertes sur vos thématiques favorites... > En savoir plus...

La Série du Mensuel : Sur le toit des Champs libres
Mots clés : Mensuel de Rennes
La série est une nouvelle rubrique qui explore une thématique sur plusieurs mois. Ici, il s’agit de la verticalité de Rennes. A cette occasion, Le Mensuel lance une chasse au trésor depuis les toits : dans six mois, nous vous dirons comment mettre les indices bout à bout. A la clé, un cadeau situé lui aussi en hauteur mais facilement accessible). Prochains rendez-vous : le toit de la mairie et celui d’une église.

Des cris retentissent quand s’ouvre la porte menant au toit des Champs libres. Ce sont ceux des visiteurs de la fête foraine, qui étire ses bras clignotants de l’autre côté de la rue. Cette année, une grande roue s’est invitée parmi les attractions.

A ses débuts au XIXe siècle, ce que la fête foraine proposait de plus excitant était des projections de cinématographe. 130 ans plus tard, le public réclame des sensations fortes à 60 m d’altitude. A ces géants répond la forêt de grues qui hachure l’horizon rennais.

Nouveaux quartiers, nouveaux équipements… La mutation de la ville se fait, elle aussi, à la verticale, manque de place oblige. La cathédrale, dont la silhouette annonçait le bout de la route aux voyageurs d’autrefois, est désormais dans l’ombre des Horizons (99,5 m).

Construits en 1970, ils comptent parmi les premiers Immeubles de grande hauteur (IGH) de France. Du centre ancien à La Courrouze, c’est donc un véritable millefeuille temporel que les Champs libres fendent de leur proue blanche.

Le bâtiment, qui fête ses onze ans, a d’ailleurs failli s’appeler Le Vaisseau. Si la capitale bretonne était une cible, il en serait le centre. Pas mal pour ce qui n’était autrefois qu’un champ en périphérie.

L'indice à retrouver à partir de cet article est décrit dans Le Mensuel de Rennes de janvier, en kiosques. A l'issue de notre série, il vous permettra de terminer notre chasse au trésor...


Le Mensuel de Rennes est aussi disponible sur tablette.
Et pour vous abonner, c'est par ici.
À lire aussi
Aucune réaction ? Lancez-vous !

Vous devez être identifié pour commenter.

 Au sommaire
     S'abonner
   Facebook    Twitter
     RSS   + Favoris
Les grands projets qui vont transformer Rennes
DIXIT...
Marc Humbert, professeur d'économie